• JE TROUVE MA FORMATION

La bientraitance commence par le « bien traiter », et l’idéal du « bien traiter » convoque l’éthique, la déontologie, mais aussi le droit et la démarche d’amélioration continue. Car la bientraitance n’est pas seulement le contraire de la maltraitance. Elle recouvre l’ensemble des démarches et actions permettant d’accueillir et d’accompagner l’usager en minimisant “les risques de lui nuire”. Le risque découle de l’état de vulnérabilité de la personne mais également de la dissymétrie au sein de la relation entre le professionnel et l’usager.La bientraitance nécessite ainsi à la fois d’interroger régulièrement les pratiques soignantes, et d’accepter la contradiction et la remise en cause permanente.

L’intention de bientraitance est partagée par les équipes, mais le quotidien de travail, la fragilité du public peut conduire à des situations de maltraitance non intentionnelles.

Pour aider les établissements à s’engager dans ces démarches, la HAS et la FORAP, l’ANESM proposent des outils concrets pour penser en homme d’action et agir en homme de réflexion. Une appropriation de ces outils au cours de la formation doit aider à structurer la réflexion, développer ensuite ses propres outils et s’engager dans un exercice professionnel responsable.

OBJECTIFS

  • Appréhender le concept de la bientraitance : du “prendre soin” au “bien traiter”
  • Identifier les situations ayant une influence sur la bientraitance, identifier les facteurs de risques de maltraitance
  • Analyser sa pratique au regard des recommandations de bonnes pratiques
  • Mettre en place des actions visant à développer la bientraitance dans sa pratique

LE + DE LA FORMATION

Une appropriation concrète des outils bientraitance développés par la HAS et la FORAP, valorisable dans le cadre de la démarche de certification.

PROGRAMME

Jour 1

  • Clarification des notions et représentations collectives : bientraitance, maltraitance, violence ordinaire, vulnérabilité, etc…
  • Cadre légal et réglementaire de la prévention et lutte contre les maltraitances ( plan national, recommandation, texte de loi)
  • Le professionnel dans le cadre de la démarche bientraitance : le praticien réflexif – Outil et technique d’auto contrôle, d’auto surveillance et d’analyse
  • La bientraitance dans les actes professionnels quotidiens
  • L’usager au centre de la démarche : recueil des souhaits et des besoins de l’usager
  • Techniques relationnelles et communicationnelles favorisant l’accompagnement bientraitant

Jour 2

  • La bientraitance : des pratiques individuelles, un engagement collectif, une démarche partagée
  • Identifier les leviers du développement d’une culture partagée de la bientraitance dans les soins
  • Plan d’action individuelle et collectif   – identification des actions et outils favorable à la bientraitance au temps clés de la prise en charge en lien avec la pratique du professionnel
  • Prévention de la Maltraitance active,  la maltraitance non intentionnelle et la maltraitance ordinaire
  • Etre témoin d’une situation de maltraitance : quelle démarche, quel positionnement – Obligation et procédure de signalement en interne

PUBLIC CONCERNÉ

Tout soignant en établissement ou à domicile

VOTRE INTERVENANT

Cadre de santé spécialisée en éthique et Bientraitance

NOTRE DEMARCHE PÉDAGOGIQUE

Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques courts, d’études de cas, d’analyse de pratiques,.. L’utilisation de témoignage extérieur (écrit, ou vidéo) pour libérer la parole, éviter la culpabilisation et avancer vers de l’analyse constructive des situations issues de l’expérience des participants

L’élaboration d’un plan d’action pour favoriser le transfert des acquis de formation.

Outils utilisés :

  • Outils conçu par le Groupe Bientraitance FORAP-HAS :
    ◦ Grille d’autocontrôle de mes pratiques professionnelles (outil à destination des soignants)
    ◦ La bientraitance en situations de vie Outil d’animation d’équipe
  • Témoignage de professionnel et usagers issus l’étude de la maltraitance « ordinaire » dans les établissements de santé – Étude de Claire COMPAGNON et Véronique GHADI

LIVRABLES

  • Une documentation pédagogique remise à chaque participant.
  • Une attestation de suivi de formation
  • Un compte rendu de formation

EVALUATION

  • Un questionnaire préalable à la formation adressé à chaque stagiaire pour identifier les attentes de chacun et adapter l’intervention.
  • Une évaluation de la satisfaction et des connaissances.

POURQUOI CHOISIR FORMAVENIR

Pour notre expérience et notre connaissance de bientôt 40 ans des établissements de soins. Être un spécialiste de vos environnements de travail, avoir un suivi et s’être adaptés à vos mutations, est indispensable pour vous accompagner dans vos changements de pratiques.

Pour notre expertise dans vos métiers à la fois techniques et profondément humains. Pour savoir sélectionner les bons formateurs qui sauront vous faire cheminer entre performance et qualité.

Pour la qualité de notre service – doublement certifié et reconnu – et la disponibilité de nos équipes qui incarnent au quotidien nos valeurs de simplicité, de proximité, de réactivité afin de devenir pour vous un partenaire efficace et pertinent.

 


Autres formations qui peuvent vous intéresser