• JE TROUVE MA FORMATION

By : -

Le soignant veille à avoir, en toute circonstance, une approche bienveillante envers le patient ou le résident et sa famille. Il est tenu de respecter les articles L.1111-1 à L.1111-13 du code de la santé publique, particulièrement d’informer la personne sur tout acte de traitement ou de soin à son égard et de rechercher son consentement éclairé.

Les attitudes et les conduites des soignants sont donc déterminantes pour apporter à la personne des soins de qualité, répondant à ses besoins mais aussi respectant sa volonté ou, à défaut, celle des proches. Cette double exigence est très difficile à satisfaire en cas de refus de soins de patients ou résidants souffrant de troubles du comportement. Face au refus de soins, le soignant peut se sentir démuni et ressentir un certain mécontentement face à son travail.

L’apport de connaissances médicales et psychologiques relatives au patient hospitalisé ou au résident lié à l’approche relationnel permettra au soignant d’avoir plus d’outils pour gérer un refus de soins.

  OBJECTIFS
  • Comprendre le refus de soins : sur les plans éthiques et juridiques
  • Comprendre quels sont les responsabilités et les risques juridiques : du soignant, de l’institution
  • Identifier les motivations d’expression d’un refus de soins et comprendre le refus de soins sur un plan psychologique
  • Identifier l’attitude à adopter face au refus de soins et faire face aux situations difficiles en équipe
  LE + DE LA FORMATION
L’approche juridique combinée à l’approche soignante permettra aux participants d’aborder le refus de soins sous différents aspects.
  PROGRAMME
JOUR 1

  • Les spécificités du refus de soins
  • Comprendre ce qui se joue dans la relation soignant-soigné
  • Les missions et limites du professionnel face aux refus de soins
  • Comprendre le refus de soins sur le plan psychologique :
    • Absence d’information, insuffisance d’écoute
    • Sentiment de perte de maîtrise des évènements, deshumanisation …
    • Douleur, souffrance morale
    • La spécificité de la dépression des patients
    • Particularités des démences
    • Les troubles du comportement
  • Quelle attitude adopter face au refus de soins et aux situations difficiles
    • Savoir proposer une réponse et des attitudes professionnelles aux refus de soins
    • Gérer l’opposition et l’agressivité
    • Les techniques de communication verbale (validation, reformulation…)
    • Les techniques de communication non verbale : les attitudes et postures à adopter
    • La gestion des troubles comportementaux
    • L’évaluation de la douleur
    • Accompagner la famille dans le refus de soins de leur proche
  • Apprendre à gérer les refus de soins en équipe

JOUR 2

  • Présentation des références scientifiques et réglementaires
    • Recommandations de bonnes pratiques – HAS
    • Textes législatifs : Loi du 4 Mars 2002, Loi du 22 Avril 2005 et décret du 6 février 2006
  • Comprendre le refus de soins sur les plans éthiques et juridiques
    • Sur le plan philosophique et éthique
    • Sur le plan juridique
  • Les différents types de responsabilités juridiques
  • Le respect de la parole du patient
  • Le cas de l’urgence
  • Les adaptations de l’information face à un refus et l’importance du dossier patient
  PUBLIC CONCERNÉ
  • Personnel infirmier
  • Cadres de santé
  VOTRE INTERVENANT
  • Jour 1 : Cadre de santé et enseignante en IFSI
  • Jour2 : Avocate spécialisée dans le droit de la santé
  NOTRE DEMARCHE PÉDAGOGIQUE
  • Un référentiel d’analyse basé sur les indicateurs nationaux de bonnes pratiques (Décret n° 2016-1009 du 21 juillet 2016 relatif aux modalités d’évaluation des pratiques de refus de soins, ect.)
  • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques courts, d’études de cas, d’analyse de pratiques…
  • L’élaboration d’un plan d’actions d’amélioration avec indicateurs et modalités de suivi.
  LIVRABLES
  • Une documentation pédagogique remise à chaque participant.
  • Une attestation de suivi de formation
  • Un compte rendu de formation
  EVALUATION
  • Un questionnaire préalable à la formation adressé à chaque stagiaire pour identifier les attentes de chacun et adapter l’intervention.
  • Une évaluation de la satisfaction et des connaissances.
  POURQUOI CHOISIR FORMAVENIR

Pour notre expérience et notre connaissance de plus de 37 ans des établissements de soins. Etre un spécialiste de vos environnements de travail, avoir un suivi et s’être adaptés à vos mutations, est indispensable pour vous accompagner dans vos changements de pratiques.

Pour notre expertise dans vos métiers à la fois techniques et profondément humains. Pour savoir sélectionner les bons formateurs qui sauront vous faire cheminer entre performance et qualité.

Pour la qualité de notre service – doublement certifié et reconnu – et la disponibilité de nos équipes qui incarnent au quotidien nos valeurs de simplicité, de proximité, de réactivité afin de devenir pour vous un partenaire efficace et pertinent.



Autres formations qui peuvent vous intéresser

Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com